Les 9 et 10 juin 1944 au matin, des soldats allemands et des représentants de la Gestapo vont arrêter chez eux 9 hendayais, élus, anciens élus, curés ou commerçants, résistants pour la plupart. Déportés à Dachau, seuls deux d'entre eux reviendront vivants.

deportes_2

Ils faisaient partie du réseau Libé Nord, journal clandestin lancé en décembre 1940, puis transformé en groupe de résistants, en novembre 1941.

Ces hommes avaient été être prévenus de leur arrestation imminente, mais ils avaient choisi, ensemble, de ne pas s'enfuir, pour éviter des représailles à leurs familles. 

Sept moururent en déportation dans le camp de Dachau, dont le maire et conseiller général d'Hendaye, Léon Lannepouquet. 
Julien Carricaburu et le père Fily furent les deux rescapés. 

9deportes